DOSSIER : Rétrospective La Kaz [FIN] – Et maintenant ? / Conclusion

Voilà, c’est fini. La Kaz s’est donc éteinte comme elle est née : à la surprise générale mais pas trop, vu l’époque. Reste en tout cas que cette émission a marqué, moi comme d’autres, et que j’espère qu’un jour, on se sera assez inspiré de retenter un pari comme celui-ci.

zicot350

Encore une chaîne qui a merdé bien comme il faut, tiens…

 

Je vous laisse découvrir où s’arrête notre chemin…

Même si la télé est un média qui se perd chez les jeunes, même si de très nombreux moyens de s’informer sur les animes ont pris le relais (le simulcast, les podcasts, les blogs, etc.), au fond de moi, j’attends toujours une chaîne gratuite qui se dira : « Hé mais, l’animation japonaise, ça peut être sympa aussi ! », au lieu de programmer un téléfilm européen vaseux, une n-ième adaptation de jeu TV américain, ou une série américaine déjà diffusée sur le câble. Imaginez quand même ; c’est comme si aujourd’hui, l’émission qui précédait le Grand Journal de De Caunes, ce soit un truc présenté par… je sais pas, le profil de l’époque c’était un animateur jeune, avec des super vannes à la con, comique, apprécié ou au moins avec une bonne fanbase, presque de niche par rapport au PAF, branché web et pop culture, mais pas forcément drôle (genre… MisterMV ? Thomas VDB ? Franck Guillaume ? J’en sais vraiment rien.), qui diffuserait des trucs US comme Cleveland Show, Archer, Adventure Time ou Rick & Morty, des animes pas trop connus par les 15-30 ans français (et de préférence non simulcastés, du coup, même si depuis 2013 c’est quasiment peine perdue), récents et plutôt de qualité comme Bakemonogatari, Shin Sekai Yori, Hyouka ou Joshiraku[1], avec une bonne VF, et des mini-séries originales comme ce qu’a pu faire sur le web (puis sur France 4) Les Opérateurs de Slimane Baptiste-Behroun.

Mais je m’égare entre de l’idéalisme, du fantasme et de l’utopie. A peu près.

La seule chaîne qui de très loin commence à refaire ça est justement France 4, avec en soirée et prime des créneaux pour des séries inédites de qualités comme Black Mirror, et même un créneau de japanimation, pour là encore une VF d’un mastodonte de ces dernières années, L’Attaque des Titans. Mais là aussi, le but n’est plus le même et le public a changé de génération.

 

Il m’est difficile de dire si une nouvelle Kaz est envisageable, vu que finalement je n’ai trouvé que peu d’informations sur le contexte de diffusion, en 2004 ; Les informations sur cette époque sont assez minces. En effet, il m’a été plutôt difficile de refaire vraiment toute une timeline de ce qu’il s’est passé dans l’histoire de la Kaz, car aucune info officielle ni archive n’existe encore pour cette époque, surtout pour une émission qui n’a duré qu’un an. Seulement quelques vagues articles (pour ceux encore accessibles), et surtout des réactions de téléspectateurs, et mes souvenirs de gamin de 10 et 11 ans qui regardait La Kaz à l’époque ! Yannick Zicot nous a quittés, les réalisateurs de l’émission changeaient souvent… Les quelques noms circulant autour de l’émission étant ceux de Charlotte Meunier, à la production (aujourd’hui dirigeante de Maison+ et CuisineTV sur le groupe Canal…), Bertrand Delaire, à l’écriture (co-auteur du S.A.V. des émissions, déjà à l’époque), et Sophie Boé, directrice des programmes jeunesse, que j’ai réussi à contacter pour préparer ce dossier, et que je remercie amplement pour ses renseignements, et à qui je souhaite d’ailleurs bonne continuation dans la production d’animation pour le groupe Canal.

 

Finalement, cet article je l’ai aussi fait par nostalgie, vous vous en doutez bien. Nostalgie de tout… Des heures passées à chanter (en yaourt, principalement) les OP de FMA, à ressortir les répliques d’Onizuka et de Cartman, à exploser de rire devant Excel Saga sans forcément tout piger, à être sur le cul devant Samurai Champloo, à rire aux vannes complètement foireuses de Yaya et ses clones dans son plateau-cabane foireux, et à ne pas comprendre comment « Tran-ber » pouvait être à ce point un blaireau et à en voir les fins alternatives sur le net…

Enfin voilà. Vous savez maintenant à peu près pourquoi tout le monde fan d’anime à cette époque pourrait vous citer la Kaz comme souvenir mémorable, comme programme culte, et comment se fait-ce qu’une émission à l’humour douteux, qui a duré un an, soit restée dans les mémoires de pas mal de jeunes des années 2000. Et ce, maintenant 10 ans après. Car oui, à l’instant précis de la publication de cet article, il y a exactement 10 ans (bon, on est plus à 3 jours sur 4000 près), le lundi 30 août 2004, à 17 heures 30, résonnait pour la première fois le jingle de la Kaz dans nos téléviseurs.

 

10 ans, putain…

 

Ce dossier est dédié à la mémoire de Yannick Zicot, mort d’un cancer le 22 février 2012, à 33 ans.

 


 

[1] En digne remplaçant d’Excel Saga, je ne vois pas grand-chose d’autre. Nichijou peut-être ? Même si pour la continuité de Watanabe (Shininchi comme Shinichirô, haha), on pourrait penser à Space Dandy.

 


 

Médias utilisés :

  • Capture décran d’un Level One, avec Juju et Yaya, sur Game One (vers 2003)
  • Extrait des scènes en plateau de La Kaz, pendant une émission de 2005

Fond musical de cet article : E.S. Posthumus – « Nara«  / Cold Case opening

Publicités

4 réflexions sur “DOSSIER : Rétrospective La Kaz [FIN] – Et maintenant ? / Conclusion

  1. Petite série rétrospective finalement assez cool pour se souvenir. Je me souviens, j’enregistrais les épisodes de FMA parce que ca tombait sur les heures où je devais aller passer m’entraîner au code (c’était le bon temps).

    Finalement, j’en garde un bon souvenir : GTO, FMA, le brillant Excel Saga (faut que je me trouve des DVD >.<). Bon par contre, les pastilles de Yannick m'insupportait au plus haut point :'D

    J'aime

  2. Tant de feel.

    Je suppose que la génération la Kaz est l’équivalent aujourd’hui de ce qu’était la vieille garde d’Evangelion & cie à l’époque, donc que ce serait vain de ressasser éternellement un certain « Age d’or » aux plus jeunes. Toujours est-il que cette rétrospective est rafraîchissante, très instructive, en plus de la grosse, grooosse touche nostalgique. Cela complète très efficacement ce qui a été dit sur LolJapon, tu as été bien inspiré d’y faire ta « pub ».

    J'aime

  3. Pingback: Start : Dash !! | Aquanime

  4. Woah les feels intense. J’avais des souvenirs un peu flous de cette époque (j’étais en primaire) mais je me souviens très précisément de mon enthousiasme quand je finissais les cours à 16h30 et que le temps d’arriver chez moi, ça avait un peu commencé et je m’échouais sur le canapé jusqu’à la fin. En plus c’était l’époque où mes relations amicales commençaient à se compliquer (et ça ne s’est pas arrêté :D), la Kaz c’était devenu mon petit réconfort …
    Par contre je suis surprise que ça aie duré si peu de temps, je pensais que c’était beaucoup plus étalè 😮

    J'aime

Quelque chose à dire, redire, ou médire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s