DOSSIER : Rétrospective La Kaz [3/3] – La fin de la Kaz

Hé oui : la Kaz n’a duré qu’une saison. Et nous arrivons maintenant à la fin d’une histoire aussi particulière qu’elle est courte. Mais tout n’est pas parti avec la Kaz…. ou presque.

 

samurai-champloo

Le crépuscule est proche, en effet… quoique.

 

En soi, c’est un petit coup de théâtre qui se produit lorsqu’on apprend que La Kaz de Yannick ne sera pas reconduite pour l’année 2005/2006. L’émission étant plutôt appréciée, beaucoup de raisons sont invoquées, sans vraiment d’informations : manque d’audiences en 2005, plainte du CSA suite à des épisodes de G.T.O. non-censurés / non-classifiés, problème de quotas de programmes étrangers, mésententes avec Yannick Zicot… Dans tous les cas, alors que même les spécialistes du milieu semblaient la voir revenir[1], La Kaz s’éteint définitivement le vendredi 17 juin 2005, même si le créneau est toujours utilisé pour les rediffusions de G.T.O., puis celles de Full Metal Alchemist par la suite, sans Daria ni Bertrand.çacom, ni évidemment Yannick Zicot. Une piste plausible, celle avancée par AnimeLand à l’époque, communiquée par Kaze, est celle d’une sanction du CSA pour un épisode de G.T.O. non signalisé.[2] Mais le fin mot de l’histoire n’est jamais arrivé, et il semble que ce soit bien les audiences basses de l’émission, malgré une appréciation générale bien positive, qui soient la cause de l’arrêt de l’émission.

Sachez quand même que pour l’anecdote, d’autres licences étaient susceptibles d’être diffusées, en tout cas c’était le souhait de la petite équipe éditoriale en charge des quelques animes. C’est notamment le cas de Samurai 7, qui était annoncé comme probable fin 2004, et qui n’a finalement jamais été licencié puis diffusé, mais aussi d’autres animes qui n’ont jamais pu être diffusés, notamment Otogizoushi, les OVA et la série Read or Die, ou encore le barré FLCL de Gainax.

 

Les amateurs de cette époque auront remarqué au moins un grand absent, pour le moment : Samurai Champloo. La seconde série de Shinichiro Watanabe, après Cowboy Bebop, a en effet été diffusée sur ce créneau, en clair, sur Canal+… Mais ce n’était déjà plus La Kaz. Et je vous avoue que j’étais très surpris de réapprendre ça, étant persuadé d’avoir découvert ça là-bas (surtout que c’est devenu ce qui est sans doute mon anime préféré). En fait, si l’émission n’existait plus en tant que tel, l’équipe qui s’occupait des contenus était, elle, toujours active, négociant pour la diffusion de séries à l’antenne. Peut-être que le créneau était toujours appelé comme ça par la chaîne, je ne sais pas… Mais Samurai Champloo a d’abord été diffusé sur Canal+ Décalé, à partir de septembre 2005 (donc en crypté), avant d’apparaître en clair, en janvier 2006, dans ce que certains pensaient être le retour de la Kaz, qui n’a jamais eu lieu. Yannick Zicot a fait ensuite partie de la bande d’animateurs de Playground, nouvelle émission after-school de la chaîne, qui a fait un bide monumental.

 


Samurai Champloo (2004-2005)

  • Épisodes : 26
  • Studio : manglobe (leur premier anime ! Ils feront plus tard Ergo Proxy, Michiko to Hatchin, Deadman Wonderland, ou encore The World God Only Knows)
  • Réalisation : Shinichirô Watanabe (connu pour son boulot sur Macross Plus à l’époque, et surtout Cowboy Bebop)
  • Genres : Action, comédie, aventure, chanbara
  • Synopsis :

Il y a bien longtemps, Fuu, jeune serveuse dans un salon de thé, se fait abuser par le leader d’un groupe de samouraïs. Elle est finalement sauvée par le vagabond Mugen, au comportement destructeur, et le rônin (samouraï sans maître) sobre Jin, qui finissent par se battre l’un contre l’autre, causant la mort du fils du magistrat local dans l’incendie du salon de thé. Fuu, désœuvrée, réussit à les faire s’enfuir, et en profite pour les recruter dans sa quête personnelle : retrouver son père, le « samuraï qui sent le tournesol ». S’en suit une aventure à travers le Japon, entre problèmes personnels, d’argents, culturels, sentimentaux, et politiques…

samurai_champloo_by_baimonart-d6xlzm9

Fuu, Mugen et Jin. Autant dire qu’il n’y en a pas un pour sauver l’autre. Mais ils sont tous géniaux 😀

 


 

En février 2006, toujours dans cette « fausse Kaz » a été diffusé un autre monument, mais moins resté dans les mémoires collectives que les autres animes du programme : Monster. Pour tout dire, je ne me souviens même pas l’avoir vu régulièrement en clair (et je ne l’ai toujours pas vue, donc je ne permettrai pas de parler de sa diffusion plus en détail), et il paraît même qu’elle a été déprogrammée de la chaîne principale avant la fin… Mais c’est bel et bien passé. G.T.O. sera ensuite rediffusée à partir de 2006/2007 sur feu Europe 2 TV (devenue depuis Virgin 17, puis D17), et ensuite sur MCM, qui récupèrera également les autres animes, notamment FMA qui y est encore parfois diffusé. Monster, Samurai Champloo et Noir, également, mais plus furtivement, il me semble.

 


Monster (2004-2005)

  • Épisodes : 74
  • Adaptation : d’un manga de Naoki Urasawa (20th Century Boys, Pluto, …) paru entre 1994 et 2001
  • Studio : Madhouse (déjà connu pour Trigun, Card Captor Sakura, Hajime no Ippo, Beyblade, Chobits, X, Gunslinger GirlGungrave ou même Paranoia Agent !)
  • Réalisation : Masayuki Kojima (qui avait déjà réalisé l’autre adaptation d’Urasawa, Master Keaton, et qui fera bien plus tard…. Piano Forest et Black Bullet)
  • Genres : Mystère, psychologie, drame, policier, thriller
  • Synopsis :

En 1986, à Düsseldorf (Allemagne), Kenzô Tenma est un jeune chirurgien japonaise prodige, fiancé à la fille du directeur de l’hôpital. Un jour, alors que le maire arrive pour se faire soigner aux urgences, il préfère rester soigner un jeune garçon qui s’est pris une balle dans la tête, arrivé avant le maire ; ses parents se sont faits sauvagement assassinés devant lui. Le garçon survit, mais le maire, sous la main d’un autre chirurgien, meurt. Tout s’enchaîne dans le désarroi pour Tenma : il est dégradé, sa femme le quitte, le garçon soigné (et sa soeur) disparaissent, et trois haut-gradés de l’hôpital, dont son ex-beau-père, sont tués. Neuf ans plus tard, Tenma découvre que l’auteur des meurtres est en fait le garçon qu’il a sauvé, Johann, mais que la police allemande l’accuse lui, car proche des victimes à l’époque, et ayant récupéré le poste de directeur suite aux meurtres. S’en suit une quête de vérité et d’explications, entre l’inspecteur Runge, Tenma, et Johann, sur fond de politique, de crimes, et d’expériences étranges…

0DC

Johann et Tenma. Dans le genre psychologique, ça va assez loin entre eux 2.

 


 

Ensuite, la japanimation sur Canal+ s’est un peu perdue dans les limbes, avec seulement quelques rediffusions pendant 2 ans, environ… On notera quand même la diffusion d’Afro Samurai, en 2007 (puis rediffusée occasionnellement). A ma connaissance, plus aucune grande chaîne ne passe d’animes de cette façon. Reste en tout cas qu’une émission de ce genre manque terriblement, selon moi. Mais que voulez-vous, les lois de l’audience…

 


 

 

[1] http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/television/21147/la-rentree-en-clair-de-canal%20-une-pluie-de-nouveautes.html

[2] http://www.animeland.com/forum/index.php?showtopic=7771&st=0 (Attention, ça part en point Godwin)

 


 

Images utilisées :

  • Capture de l’Opening de Samurai Champloo
  • Samurai Champloo revu par baimonart
  • Wallpaper Monster, source introuvable

Fond musical de cet article : Nujabes ft. Shing02 – « Battlecry » / Samurai Champloo OP

5 réflexions sur “DOSSIER : Rétrospective La Kaz [3/3] – La fin de la Kaz

  1. FLCL aurait pu avoir un créneau de diffusion sur Canal en clair… Le mec qui aurait validé ça aurait été un peu fou je crois xD

    Pour info, les Monster ont atterri sur France 4, j’ai vu un bout d’épisode il y a pas longtemps 🙂

    J'aime

    • Ah, merci pour l’info ! Décidément, encore France 4… C’est un choix intéressant. Sans doutes des licences qui trainaient.

      J’ai pas étudié en détail la programmation des chaînes actuelles (déjà parce que j’ai plus la TV, ça aide pas), donc si ça se trouve y a quelques inepties sur ces passages 😀

      J'aime

  2. Pingback: Start : Dash !! | Aquanime

  3. Mes souvenirs sont assez flous sur le dernier épisode qui était passé sur Canal, mais ils ont bien arrêté de diffuser Monster avant la fin de la série, et puis je crois qu’ils avaient même pas diffusé la moitié. Je me souviens que jusqu’à ce que France 4 diffuse tous les épisodes il y a deux ans, j’étais persuadé que l’anime se terminait en laissant un nombre pas possible de questions sans réponses.

    J'aime

    • (Woh, y a encore des gens qui lisent cet article, merci !)

      C’est possible en effet, comme je disais je n’ai pas trop suivi cette diffusion sur Canal. Ce qui est plausible et qui se faisait pas mal à l’époque, c’est de finir la diffusion sur les chaînes annexes de Canal+ (Canal+ Décalé, par exemple). Et vu que c’est un anime assez long, c’est vrai que c’est dur à caser comme programmation

      J'aime

Quelque chose à dire, redire, ou médire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s