Top Openings 2014 – La masterlist de la mort (1/2)

Voilà, on connaît maintenant tous les génériques des animes diffusés en 2014, la saison d’automne ayant débuté depuis se terminant dans maintenant quelques semaines. Par conséquent, je vais vous proposer un petit classement personnel de quelque chose qui, vous l’aurez peut-être compris, me tient en général un peu à cœur quand je regarde un anime : son générique (d’ouverture, typiquement, à quelques exceptions près).

Et donc c’est bien de cela qu’on va parler, de tous ces openings que j’ai apprécié en 2014 (et y en a franchement pas mal). Pas question ici de soundtrack, par contre. (Un jour peut-être ?)

Je vous propose donc un classement en liste de vidéos (! Modernité !), que je vais agrémenter de commentaires écrits (je voulais même faire un commentaire audio au début, j’aurais sans doute eu plus de choses à dire… mais je me suis dit que ma voix sauve gâcherait sans doute la musique) ici-même. Et parce qu’un générique ça s’apprécie, je vous suggère de regarder les génériques en entier. Donc comptez 30 * 1.5 = 45 bonnes minutes pour profiter de tout. Même si je conçois difficilement que tout vous plaise, et que vous ne passiez donc aucun morceau 😀

Dans cette première partie, on va faire un tour d’horizon des premières mentions honorables et réussites de l’année ; la seconde verra le vrai palmarès débarquer, avec mes chouchous de l’année 2014.

Prêts à ouvrir vos cages à miel ?

[HorribleSubs] Space Dandy 2 - 09 [720p].mkv_snapshot_00.13_[2014.09.05_23.40.57]

Album 2014, Piste 1. PLAY

  • Je devais décorer les noms de séries de 2 notes (à la con), mais j’ai finalement abandonné l’idée, pour ne pas tomber dans les déboires du « classement » ; finalement, mon « vrai » avis m’a fait classer cette liste en différentes thématiques claires qui devraient faire tout aussi bien passer mon avis.
  • J’ai pris en compte les génériques apparus en 2014 de séries commencées fin 2013.
  • Le cas particulier auquel je pensais étant Log Horizon, qui a gardé son – excellent – générique fin 2013, début 2014, et enfin repris à nouveau fin 2014. Son apparition étant fin 2013, vu mes critères, il aurait plutôt sa place dans un top 2013. Donc il n’est pas présent ici.

I. Les mentions honorables, sans distinction particulière (et donc avec quelques oublis potentiels)

Mahouka Koukou no Rettousei [OP1]

  • LiSa – « Rising Hope »
  • J’ai envie de dire « bah c’est un OP de LiSa quoi. ». Parce que c’est vrai : de la même que celui de Fate/Zero quelques temps plus tôt. Un chant clair, efficace, sympa, avec des passages parlés qui donnent à cette chanson un aspect « Paramore » en un peu plus violent. La vidéo est cool et bien rythmée (malgré quelques passages un peu… inutiles ?).

Amagi Brilliant Park

  • Akino & bless4 – « Extra Magic Hour »
  • *clap*
  • J’avais un peu mal avec celui-ci, mais au fur et à mesure des épisodes il s’affirme comme une chanson très sympa, avec ses applaudissements soudain, son montage vidéo (surtout au début), et surtout son refrain qui claque, avec un chant aux tons assez inhabituels mais qui marchent très bien. Le plan sur Latifa à poil au milieu de toutes les attractions me fait toujours bizarre mais sinon ça retranscrit bien l’ambiance festive de la série.

Magic Kaito 1412

  • Lagoon – « Kimi no Matsu Sekai » (Ce monde que tu attends) [1]
  • Je me demandais à quoi ressemblerait l’OP quand l’annonce a été faite que ce serait Lagoon, un girls-band débutant, qui le ferait ; et finalement c’est cool ! Visuellement l’intro est très bien fichue, en mode « archive », et ça colle avec la musique. Le reste est très haché et fonctionne bien, le refrain est par contre lui assez plat. Les meilleurs passages sont ceux rendant bien hommage au côté grandiloquent de Kid et de la série, avec ses tours de magie colorés notamment.

Black Bullet

  • fripSide – « Black Bullet »
  • Il est en 2 versions, mais les 2 vidéos sont sympathiques. L’une plutôt réussie niveau montage et image alors que n’utilisant aucun footage original (il me semble).
  • Je suis loin d’être un grand fan de fripSide et ses beats technos, mais dans le cadre de BB ça passe plutôt bien. C’est rapide, rythmé, joli, et on a le temps de découvrir les nombreux (et sous-exploités) personnages de la série, dans un ton plutôt bien représentatif. Une bonne pioche.

TerraFormars

  • TERRASPEX – « Amazing Break »
  • Autre série que je n’ai pas vue, mais quand bien même : qu’est-ce-qu’on demanderait à un OP de TerraFormars ? D’être guerrier, un peu bourrin, limite militaire, et qui donne envie de regarder une série de ce ton-là. Et c’est chose faite.
  • C’est peut-être un peu plat par moment, mais niveau guerrier, ça se place bien.

Akame ga Kill [OP1]

  • Sora Amamiya – « Skyreach »
  • Cet OP est à mon goût ce que la série aurait du être : il explore tous les persos, il est dynamique, joli, pas seulement « sombre et mystérieux » ou vaguement edgy. Y a de la baston, (plutôt bien fichue, mais ça dans la série c’était le cas aussi), la musique est très cool avec ses passages progressifs et sa grosse gratte qui contraste fort avec la voix mais qui passe très bien (notamment pour le début de la vidéo). Le plan avec chacun des héros de dos est pour moi très réussi, même si très simple. C’est le genre de trucs qui promet un peu de background pour pas cher, et bien rythmé c’est super cool.

Hitsugi no Chaika [Saison 1]

  • Iori Nomizu – « Darakena » (Recouvert)
  • Pas grand chose à dire finalement sur celui-ci, il est « standard » (un peu comme la série), mais assez joli (… comme la série. Merci Bones).
  • La présentation de Toru et Akari est très classe, mais pour présenter des mercenaires assassins, il fallait bien ça. Comme la série, la présentation de tous les camps est faite sans vraiment prêter d’attention ou d’aura particulière à n’importe quel groupe de personnages.

Gokukoku no Brynhildr [OP2]

  • Fear & Loathing in Las Vegas – « Virtue and Vice« 
  • ALO UI CER ELECTRO-METALCORE
  • Si j’ai encore un peu de mal à me faire au genre musical de FLLV, force est de constater que visuellement les studios savent associer leur musique à des openings sympas, et ce depuis Kaiji.
  • C’est bourrin, explosif, violent et électronique, ultra-catchy notamment par le rythme et le montage vidéo et aussi bien fichu que celui de l’OP 1. Dommage que ça manque un peu de qualité technique visuelle à mon goût.
  • (La série est par contre toujours aussi naze.)

II. Les vidéos qui flattent la rétine

Akuma no Riddle

  • Maaya Uchida – « Soushou Innocence » (L’innocence d’une blessure)
  • Premier générique de la liste qui est celui d’une série que je n’ai pas vue (parce qu’elle ne m’intéresse pas vraiment).
  • C’est badass, c’est rapide, c’est joli (pour du yuri d’action c’est tant mieux). Banco. L’effet du texte défilant avec les jeux de couleur du début passe super bien, et j’adore ce plan où la fille de droite ne semble pas être au courant du scénario de l’anime (0:12). L’effet du défilé (en tenues d’action moulantes et/ou courtes) est sympa, profitant du chara-design bien poussé des filles présentées. Le plan à 0:48 est biiieeeeen weird mais compensé par le super effet parlé qui a lieu au même moment. Le reste c’est la baston pas trop dégueu entre les protagonistes, et la musique reste super. Une bonne surprise.

Black Butler: Book of Circus

  • SID – « ENAMEL »
  • Difficile d’analyser jusqu’au bout vu que je n’ai vu aucune série de la franchise Black Butler. Mais tout de même : ça a beau être extrêmement flippant le délire du cirque, surtout avec l’intro musicale, mais visuellement c’est super ingénieux, et ils arrivent à faire une profondeur de fou malgré le délire « plat » du truc. C’est joli, c’est vivant, ça reste assez sombre pour coller à la série, notamment pour le deuxième tiers, assez typique de ce genre de génériques mais visuellement bon.
  • Et puis, foutre des crédits dans les yeux d’un gamin attaché, c’est concept quand même.

Space Dandy

  • Yasuyuki Okamura – « Viva Namida »  (Vive les larmes)
  • Là par contre, je savais exactement à quoi je m’attendais en voyant les premières images de Dandy : un délire complètement psychotique/funk/spatial, et Bones m’a (encore) très bien servi avec un générique ultra funky, coloré, rapide, magnifique et très très fun : passant par toutes les vraies/fausses phases émotionnelles de Dandy (combat, émotion, drogue, entre autres), on a droit à une vision psychédélique de l’espace par Watanabe, le tout avec plein d’éléments piochés dans les rares fondations de la série, le tout allégrement recouvert de l’esprit « cool » selon Dandy. C’est con, c’est LSD, ça colle, ça marche.

No Game No Life

  • Suzuki Konomi – « This Game »
  • De la même façon que celui de Dandy, c’est coloré ; mais on est loin du côté exubérant de l’anime. Au contraire, il est étonnement sérieux par rapport à la série ! Et pourtant, la sublime chanson (porté par son air de piano, beaucoup plus présente dans la version complète) de Konomi ici colle très bien (au delà du titre…), autant par ses paroles (« we are mavericks »… difficile de trouver plus approprié pour Sora et Shiro) que par ses 2 parties : présentations du monde et du contexte, et évolution grandiloquente vers le parcours de nos héros et des mystères éventuels. Les plans sont très travaillés, notamment sur les antagonistes, mais tout est varié, bien mené, dynamique sans être épileptique (malgré les couleurs !). C’est un joli générique, et il fonctionne bien.

Garo: Honoo no Kokuin

  • JAM Project – « GARO / Divine Flame« 
  • Ah, JAM Project ! Probablement le groupe spécialisé en génériques le plus connu au Japon…Muv-Luv Alternative, Bakuman, Vanguard, Nobunaga The Fool, Scrapped Princess, et de nombreux films et séries nippones.
  • Outre mon fanboyisme occasionnel pour Masaaki Endoh, ce générique est une perle notamment visuellement. Réalisé entièrement dans un style « à la main » aux couleurs simples mais contrastées, il met en scène dans un espèce de plan-séquences tout le casting et ses transformations dans l’esprit fantasy Garo-esque, le tout en restant un OVNI visuel.

JoJo’s Bizarre Adventure: STARDUST CRUSADERS

  • Jin Hashimoto – « STAND PROUD »
  • Je lis ou entends souvent qu’il est bien plus faible que les 2 premiers générique de JoJo – géniaux, il est vrai. Mais il faut justement se dire qu’il était difficile d’atteindre cette barre placée très haut, le tout en s’associant au délire plus « guerrier » de Stardust Crusaders. Mais personnellement j’étais à fond dès le début et je le suis resté. Stand Proud est une merveille de hard rock voire power metal des années 80/90, et visuellement on garde l’idée du moteur 3D du jeu (il me semble), et ça marche toujours aussi bien. Tout est là, les références, le style, l’action, le déroulé mystérieux jusque Dio…
  • Même l’animation d’écriture des textes est super classe à chaque fois.
  • C’est sûr que l’instrumentation a beaucoup aidé pour ma part d’affection en cet opening. Mais pas que !

III. L’audio qui défouraille les oreilles

Re:_Hamatora

  •  livetune ft. Takuro Sugawara de 9mm Parabellum Bullet – « Sen no Tsubasa » (Mille ailes)
  • J’avais un très bon feeling depuis longtemps sur ce générique, vu que 9MPB est un groupe qui déchire depuis un certain temps, donc depuis l’annonce c’était plutôt la hype. Et livetune avait un boulot OK pour celui de la première saison. Résultat : la musique est vraiment cool, du rock hyperactif à base de guitare à 200 BPM dans vos tronches (et en esquivant la partie electro bizarre en TV Size).
  • Mais le cadeaux Bonux du soir, c’est que la vidéo est super cool aussi ! Et sans doute le meilleur truc réussi par Lerche sur la série. C’est ultra-coloré, les effets ralentis saccadés psycho rendent bien (et mieux que les pouvoirs de la saison 1), et le montage 3D à base de « mur d’extraits vidéo » pue bien la classe quand même. Une sévère réussite à la hauteur de la qualité de l’an…En fait non, mais bon.
  • La vidéo réussit même l’exploit de rendre cool les persos les plus nazes de la série (à savoir, les principaux).

Gundam Build Fighters Try

  • Back-ON – « Cerulean » (Bleu ciel)
  • J’ai un peu de mal à reconnaître le Back-On qui a fait l’OP d’Air Gear il y a quelques années, mais celle-là est beaucoup plus coooool. C’est assez classique en un sens, mais ça marche tellement bien. Sunrise s’est fait plaisir sur la vidéo, et quand bien même ça fait très shonen, la présentation des persos est bonne, l’action est vraiment, vraiment sympa à regarder, et la musique assez divertissante pour bien s’allier avec la vidéo.
  • Putain ce que les persos ont l’air charismatiques.
  • La chanson est vraiment catchy comme pas possible, c’est probablement un des refrains qui a été parmi les plus efficaces pour moi cette année.

Barakamon

  • SUPER BEAVER – « Rashisa » (Ressemblance)
  • Ohhh, que j’aime cette chanson. La « face B » du single est vraiment excellente aussi (Watakushi koto), d’ailleurs.
  • Il fallait un titre qui représente l’explosivité de tout le casting de la série, qui soit motivant, heureux, mais qui explose aussi : c’est chose amplement bien faite avec ce titre ultra-rock (encore plus en version complète) mais au chant très doux, qui se marie avec l’univers calme de calligraphie mais le caractère débridé de Handa et toute sa ribambelle de nouveaux amis. Le tout en comptant sur des paroles fort à propos, sur la différence entre lui-même et les habitants de son île d’exil.

Noragami

  • Hello Sleepwalkers – « Goya no Machiawase » (Rendez-vous de minuit)
  • Gros gros coup de cœur musical aussi, j’ai d’ailleurs exploré la discographie de ce groupe juste après avoir découvert cette chanson. Il est bien plus rock que ce que l’habitude de faire le groupe (un délire de rock assez moderne, parfois aux effets electro sympas), mais tout est vraiment sympa.
  • Le refrain et ses pics aux allures de « HEY ! HEY ! » c’est le grand chelem de la catchiness, et les riff de guitare avec.
  • La vidéo est bien fichue aussi, en jouant beaucoup sur les couleurs et le mystère entourant la plupart des personnages, tout en gardant l’esprit shonen d’action qui marche bien, en témoigne les jolis combats de fin. C’est plutôt frais et varié, ça passe bien.

Shingeki no Bahamut: Genesis

  • SiM – « EXiSTENCE »
  • C’était un peu une sensation du début de la saison d’automne, et pour cause : le gros gros son metal des cavernes associé au travail visuel assez poussé de MAPPA pour Bahamut, c’est plutôt fonctionnel aussi.
  • Un bon gros mélange gueulard / japonais / engrish, mais qui varie aussi les styles musicaux et les styles de chant, mais bien bourrin et dynamique à souhait tout le long, par contre.
  • La vidéo est très travaillée même si elle reprend pas mal de choses classiques, j’aime notamment beaucoup la présentation des persos en mode « transition vers encre et parchemin au ralenti ». La forte utilisation de 3D peut rebuter, mais dans le montage et la réalisation c’est bien foutu.

Rendez-vous d’ici… allez, je me donne 3, maximum 4 jours pour rédiger la fin !

N’hésitez pas à partager vos réactions outrées à mes oublis et mes goûts musicaux, ou vos suggestions plus amicales. /o/

A plus.


[1] : Traduction maison, donc potentiellement incorrecte !

Une réflexion sur “Top Openings 2014 – La masterlist de la mort (1/2)

  1. Parmi les animés que tu as cités, je suis très fan de l’op 2 d’Akame ga kill, là où le premier semblait bien trop classique. L’ending 2 n’est pas mal non plus d’ailleurs.
    L’ending de Black Butler est aussi très sympa, un peu dans le même ton que cet opening.
    J’adore aussi l’ending de Space Dandy très méta ou l’ending de Barakamon plus doux.

    J'aime

Quelque chose à dire, redire, ou médire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s